les kassos lapin

les kassos lapin

La vieille série d’animations française les kassos lapin est de retour depuis quelques semaines. Sa saison 4 sera encore plus intrigante et marquera la présence de certains personnages. Parmi eux, nous avons notre bon vieux Serge le lapin, qui sera encore plus trash que les années précédentes. Que va-t-il encore faire cette année ?

Serges restera fidèle à lui-même

Pour son grand retour sur les écrans dans les kassos lapin, Serge ne changera pas d’un pouce. Il sera aussi masochiste qu’avant, voire un peu plus. En effet, il avait déjà réussi à vous choquer à travers le plaisir qu’il ressent dans la souffrance. Rappelez-vous de l’épisode où il a intentionnellement laissé sa main dans la porte du métro, afin que celle-ci se referme sur ses doigts. Ce qui bien sûr, lui avait fait atrocement mal.

Puisqu’il avait besoin de souffrir encore plus, il a réussi à se faire coincer les testicules dans un piège à souris. Avec les kassos lapin, vous avez aussi pu voir ses tétons se faire prendre dans une agrafeuse. De vraies « bêtises » qui laissent sans voix l’assistante sociale qu’il va voir régulièrement. Celle-ci a principalement pour rôle de l’écouter lorsque tout va mal dans sa vie. Ce qui lui permet de tirer des conseils ou des solutions des situations dans lesquelles il réussit à s’embourber à chaque fois. Toutefois, il s’avère que Serge est beaucoup plus altruiste qu’il n’y paraît.

Serge sensibilise les enfants

Même si son caractère laisse planer plusieurs doutes, il n’en demeure pas moins que dans les kassos lapin, Serge cherche à prévenir les enfants sur les dangers qui peuvent survenir dans le métro. Il leur donne donc des conseils de sécurité, afin qu’ils ne finissent pas avec les doigts coincés dans les portes du métro comme lui.

C’est surtout à travers le scénario de la série que son message passe. C’est pourquoi adultes comme enfants ne doivent pas rater les nombreux nouveaux épisodes de cette nouvelle saison. Elle est disponible sur YouTube depuis le 20 décembre 2019. Faites-vous plaisir !

Les commentaires sont clos.